De quelle manière passer le code de la route en candidat libre ?

Comme pour le bac, le passage du code de la route en France est entièrement faisable directement sur Internet, ce qui, en plus d’économiser des frais, permet de gagner un certain temps. Nous verrons donc ici les spécificités de ce modèle d’application, ses modalités d’inscription ainsi que les erreurs à éviter lorsqu’on le passe.

Aspects essentiels de l’inscription en candidat libre au code de la route

Code de la route candidat libre Le premier facteur déterminant dans le passage du code de la route en tant que candidat libre concerne l’apprentissage des informations liées à ce dernier que vous devrez compléter par vos propres moyens. Il s’agit donc d’un examen technique sur des notions que vous devez dénicher par vous-même en amont. Cet exercice peut sembler déroutant, mais il existe plusieurs méthodes relativement simples pour y accéder comme :

  • Les DVD interactifs ;
  • Les manuels du code ;
  • Les tests en ligne.

En plus de la partie d’apprentissage qui se doit d’être faite en prévision, vous devrez également gérer les modalités administratives par vous-même en vous rendant à la préfecture la plus proche. Il s’agit d’étapes assez simples qui ne nécessitent pas de délais ou de documents trop contraignants. Une autre particularité que peu de gens savent est qu’il est tout à fait possible de combiner l’examen du code en tant que candidat libre avec les passages en autoécole afin d’accélérer les choses.

Individus concernés

L’examen en candidat libre pour le code de la route est un programme qui s’adresse à tous et ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes en France qui y accèdent chaque année. A l’origine, ce mode intéressait surtout les individus qui n’avaient pas les moyens ou les personnes qui étaient obligées de refaire le code en prévision du passage du permis moto. Après la nouvelle réforme, la méthode est devenue également adaptée à ceux qui veulent compléter leur code en un temps record, et ce, en restant près de chez eux.

Formalités de l’examen

Dans le cas de figure où vous n’avez pas d’inscription en autoécole, l’intégralité des étapes d’inscription seront dès lors à votre charge. Il faudra dans cette optique composer un dossier que vous devrez par la suite remettre à votre préfecture comme souligné un peu plus tôt. Après récupération du dossier en question, la préfecture devra vous remettre le code NEPH qui vous correspond. Il s’agit là du numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé qui se trouve être composé d’un total de 12 chiffres qui vous sera demandé pendant l’inscription.

Procédure d’inscription pour le code de la route en candidat libre

Après avoir terminé les démarches auprès de la préfecture ou simplement reçu le code NEPH de la part de l’autoécole, vous aurez la possibilité de déterminer une date spécifique pour le passage de l’examen. Cette étape est gérée par des organismes étatiques comme DEKRA. Dans ce cadre, vous pourrez choisir selon les dates de sessions mises en place et les lieux d’examen disponibles. À savoir que si vous ne réussissez pas du premier coup, il vous sera toujours possible de refaire directement une inscription pour une autre session.